C'est les quoi "les technologies" pour Time ? (vidéo)

Le 22 juillet 2020

La technologie va nous sauver les amis, on va pouvoir consommer encore plus, et tous avoir un jet privé pour se promener le week-end et… AHAHAH non je déconne !

Nous ne croyons pas que la science nous sauvera, et nous ne défendons pas cette idée.
Chez Time for the Planet, pas de géo-ingénieurs !
La géo-ingénierie c’est l’idée d’utiliser la science pour modifier directement le climat et le gérer à notre convenance (par exemple en envoyant des aérosols dans l’atmosphère pour en modifier l’albédo, “l’opacifier” en qq sorte, pour limiter le rayonnement solaire entrant et ainsi compenser le réchauffement climatique dû à nos émissions de GES…). Ça c’est faire peser une épée de Damoclès sur la tête de nos enfants !

De façon pragmatique, gérer les conséquences du réchauffement climatique, dû à l’Homme, pour en limiter les dégâts, ne corrige pas le problème… 

C’est très risqué, instable et ce n’est pas durable car on ne règle pas le problème de fond, et nous savons en plus que les conséquences à gérer sont de plus en plus nombreuses et intenses. 

Donc non, la science n’est pas LA solution.

Evidemment que les réglementations et décisions politiques ont un rôle à jouer, mais elles ne suffiront pas (il n’y a qu’à constater l’évolution de la situation au fil des accords et autres COP)

La prise de conscience et le changement des comportements est également un facteur essentiel. Mais là encore, cela peut ne pas suffire. Non seulement le pari d’une évolution commune de l’ensemble de l’humanité est loin d’être gagné mais même s’il l’était, la réduction en matière de GES est quand même insuffisante !

Quelle que soit notre façon de consommer, de nous alimenter, de nous loger/chauffer, de nous déplacer et évidemment notre façon de produire de l’énergie pour tout ça… Nous devons révolutionner l’ensemble de nos modes de vie. Et pour ça, l’histoire nous montre que l’innovation est un outil terriblement puissant.

Ce qui n’est pas le scénario qui nous donne le plus envie de taper une grosse macarena là tout de suite ! 

De plus, si vous êtes ici, c’est que vous n’êtes pas sans savoir qu’en plus du fait de manquer bientôt, les énergies fossiles sont en train de mettre en marche des forces climatiques totalement incontrôlables qui risquent d'aggraver très fortement les conditions de vie lors de cette décroissance.

Bref, comme dit mon grand père : mieux vaut prévenir que guérir.

L’idée de Time for the Planet est donc de détecter des inventions capables de nous aider à substituer tout-ou-partie de nos consommations d’énergies fossiles, et donc surtout de nos émissions de CO2, consommation d’énergie et utilisation de matériaux rares, sur les secteurs de haute importance pour le maintien de la stabilité civilisationnelle : nourriture, approvisionnements (et déplacements), logement, santé etc… 

Evidemment, les “tech” peuvent complètement être Low tech ! Et c’est d’ailleurs très probablement ce que ce sera, dans la majorité des cas.
Car la Low-tech demande une prouesse encore plus grande : faire aussi bien, ou s’en approcher, avec beaucoup moins de moyens.

“Optimiser en situation contrainte” comme dirait ce cher Jancovici !
Et c’est très précisément dans cette logique que risque de fonctionner le monde dans lequel nous entrons.

On a déjà commencé. Pour vous donner un exemple simple :
Avant on avait très rarement plus d’une personne dans une voiture. Et le co-voiturage à proposé d’optimiser l’espace et le “rendement” des véhicules.

Tout cela pour dire que Time for the Planet est dans la logique de permettre la “transition” en utilisant l’inventivité humaine et l’entrepreneuriat, plutôt qu’en la subissant violemment.

Car l’humanité a cette arme incroyable que l’on appelle “l’intelligence” et qui se définit par la capacité à s’adapter. En innovant, notamment.
Il serait bête de ne pas s’en servir ! 

Devenir associé : Lutter à grande échelle contre le changement climatique

Go !arrow_forward